Le Flocon

"Le Flocon...

Aussi loin dans mon errance, 
Je ne vois pas ta naissance
Venu du ciel à pas feutrés
Ô doux flocon, tu t’es posé...
Avec toi une atmosphère
Une non-voix particulière.
Transformation magique qui s’opère
D’un silence tu nous a enrobé
De ton voile blanc tu nous a drapé,
Le froid est venu t’accompagner.
Tu te figes, t’engourdit
Te durcit, Il t’a prit !
Tu t’es constitué glace
Glace et verglas qui glisse et tombe
Creusant et coulant des crevasses.

 

Or, vint la lumière du soleil
Transpercer là, ta carapace
Devenu transparence, éveil…
Se produit tout autour
Un Arc-en-ciel d’Amour
Tu brilles tel du Cristal
Dès lors, amour fatal
Car, de goutte en goutte
Tu chois, tu te répand
Eau liquide devenant
Tu es le bel amant
Tu t’infiltre, caresse, 
Pénètre, embrasse la Terre
Venant réveiller la graine endormie
Ainsi étreints, Ciel-Père enfante Terre-Mère..."

CM©

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :